Que devient Minecraft Earth ?

Minecraft Earth 24 mai, 2020

Cela fait maintenant plus d’un an que Mojang a annoncé sa nouvelle création : Minecraft Earth. Souhaitant surfer sur l’engouement créé par Pokemon Go, nos amis suédois ont donc mis au point leur application de réalité augmentée avec un concept similaire : un téléphone dans une main, un monde ouvert et des items à collecter. Mais ici, fini la chasse au Pokemon : votre objectif sera de récupérer un maximum de blocs et d’items, que vous pourrez ensuite utiliser pour réaliser vos propres créations. A première vue, Minecraft Earth était donc bien partie pour être un nouveau coup de force de la part de Mojang.  Pourtant, sept mois après l'ouverture en early-access, le bilan est plutôt mitigé : mis à part quelques vidéos d'influenceurs à l'ouverture, il est désormais difficile de trouver des chasseurs de cubes encore en activité.

Alors, des débuts difficiles ou un véritable bide : que s'est-il passé avec Minecraft Earth ?


OPTIMISER POUR MIEUX AVANCER

Un sondage réalisé auprès d’une soixantaine de personnes a révélé que plus de 70% d’entre eux n’avaient jamais joué à Minecraft Earth. Pire, seulement 7% se révèlent encore être des joueurs actifs. Mais alors, comment peut-on expliquer de tels résultats ?

Tout d’abord il faut comprendre que Minecraft Earth avait vu gros. Très gros. Lors de la WWDC du 3 juin (conférence présentant les nouveaux produits Apple), Mojang dévoilait ses premières images de gameplay : construire ses propres bâtiments seul ou entre amis, affronter des mobs, et surtout, utiliser la réalité virtuelle pour rentrer dans ses propres constructions (seulement sur IOS). Bref, le résultat était bluffant, et nous n’attendions qu’une seule chose : pouvoir le découvrir de nos propres yeux.

Minecraft Earth présenté à la WWDC 2019

Mais cependant, tout cela paraissait trop beau. En effet, de telles prouesses techniques demandent forcément une machine capable de les supporter. Contrairement à la version Java de Minecraft, facilement supportable par un PC avec un minimum de RAM, Minecraft Earth demande des performances importantes à votre téléphone. Ainsi, si votre smartphone n’est pas capable de supporter la VR (Google AR sous Android, ARKit pour Apple), inutile d’espérer pouvoir lancer le jeu. De plus, contrairement à un ordinateur, votre téléphone a une durée de vie limitée quand il n’est pas branché, je ne vous apprends rien. Vous avez donc compris là où je voulais en venir : au bout d’une heure de jeu, certains téléphones commenceront déjà à voir le bout du tunnel, tant les performances demandées par Minecraft Earth sont conséquentes.

Vous souhaitez à tout prix jouer à Minecraft Earth ? Alors commencez par recycler votre vieux Samsung. Car oui, même si nous sommes de plus en plus nombreux à être munis d’un smartphone dernière génération, tout le monde n’a pas la possibilité de réaliser un tel achat.

QUESTION DE TIMING

En novembre 2019, l’early access de Minecraft Earth arrivait en France. Pourtant, l’engouement ne fut que de courte durée. Qui aujourd’hui se souvient avoir vu des gens courir dans les rues pour chasser du cube ? Effectivement, pas grand monde. Et pourtant, l’explication de ce non-phénomène est tout à fait logique : le timing. Pourquoi avoir sorti un jeu qui demande de sortir en extérieur, au mois de novembre ? Par exemple, à ce moment de l’année, la température maximale à Paris était de 11°, et les averses nombreuses. Les gens ont donc logiquement préféré rester chez eux, bien au chaud avec une tasse de chocolat, plutôt que d’aller se geler pour récolter 10 blocs de cobblestone. Mojang aurait peut-être dû continuer à s’inspirer de Niantic qui, rappelez-vous, sortait Pokemon Go au début des beaux jours, remplissant ainsi les rues de milliers de dresseurs.

Pourtant, cette maladresse plutôt prévisible se complète avec un événement quant à lui totalement imprévisible : du jour au lendemain, Minecraft Earth se transformait en Minecraft House. Cependant, on ne peut rien reprocher à Mojang : comment prévoir qu’un virus forcerait toute la planète à se confiner ? Malgré quelques mises à jours permettant aux utilisateurs de continuer à jouer depuis chez eux, il est clair que cet événement a été un gros coup dur pour Minecraft Earth : difficile de tenir le coup quand le concept de votre jeu se base sur des sorties en extérieur. Ainsi, nombreux sont ceux qui voyant le confinement arriver, ont désinstallé l’application, ne souhaitant pas perdre leur temps à chasser des pixels depuis leur lit.


EXPÉRIENCE LIMITÉE

Comme vous le savez déjà, Minecraft s’est toujours présenté comme un monde ouvert, où notre imagination et notre envie de créer seraient sans limites. On pensait alors, peut-être naïvement, que l’on retrouverait cette idéologie au coeur de Minecraft Earth. Mais il suffit de lire les premières critiques de la communauté pour comprendre qu’on est bien loin du compte : des plots de constructions trop petits, des crafts trop longs, des actions devenant vite répétitives, etc. Et souvent, le seul moyen de débloquer ces inconvénients est de sortir la carte bleue. Rien de bien scandaleux pour un free-to-play comme Minecraft Earth, qui se doit d’intégrer un modèle économique conséquent pour générer de l’argent, mais il est cependant regrettable et problématique de voir que cette économie est un véritable frein au plaisir éprouvé par le joueur. Mojang décidera peut-être de revoir son système d’achats intégrés, mais pour l’instant, cela s’annonce très peu probable.


Pourtant, malgré un lancement mitigé et des débuts en demi-teinte, Minecraft Earth est loin d’être mort : des mises à jour continuent d’affluer (ajout de quêtes journalières, de saisons, de mobs inédits, etc) et le jeu est toujours en développement. Il faudra cependant que Mojang prenne une décision radicale : poursuivre l’early-access quitte à perdre de nouveaux joueurs, ou sortir la version définitive et optimisée de Minecraft Earth dès le début de l’été. Affaire à suivre.

Trailer de lancement de l'early-access de Minecraft Earth
Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.